Au nombre de 3,6 millions en 2018, les ménages percevant cette aide au paiement des factures d’énergie devront être quelque 5,8 millions l’année prochaine.

En 2019, les 3,6 millions de bénéficiaires actuels voient leur chèque augmenter de 50 € pour atteindre une somme variant, suivant la composition et les revenus du foyer, de 98 à 277 €. En moyenne, ils ont droit à 200 €.

Pour les foyers nouvellement éligibles, le montant versé est compris entre 48 et 76 € (source : arrêté du 26 décembre 2018 modifiant le plafond et la valeur faciale du chèque énergie).

© Timour Aggiouri – Dossier Familial – janvier 2019