C’est ce que titrait vendredi le quotidien Les Echos dans sa rubrique Finance et Marchés. L’article s’appuie sur le baromètre de l’agence D-Rating, qui vise à mesurer la performance digitale* des banques françaises et qui distingue le Crédit Agricole en la matière. Avec une note de BBB+, le Groupe se classe en effet en tête des grands établissements. Parmi les néobanques, seule N26 a obtenu la note A. Pour Nicolas Babel, responsable de la notation chez D-Rating, “Le Crédit Agricole (…) a réussi à transformer son organisation décentralisée en un avantage en multipliant les communications et les tests locaux sur le digital, ce qui lui permet d’être très réactif dans la mise en œuvre d’innovations”. Elaboré sur le modèle de ceux des agences de notation financière, le référentiel de l’agence D-Rating doit se décliner dans le secteur de l’assurance et des télécoms.

Lire l’article des Echos