Le 1er semestre 2017 est marqué par un développement toujours soutenu des activités clientèles. La dynamique de conquête du début d’année se confirme au 2ème trimestre avec un total de 11 735 nouveaux clients particuliers sur les 6 premiers mois de l’année, en progression de +1,4% par rapport au 1er semestre 2016.

Les réalisations de crédit atteignent 998M€ contre 763M€ il y a un an, marquant une forte accélération de 30,8% tirée par le financement de l’habitat (+46,2% avec 686M€ financés sur le 1er semestre contre 470M€ il y a un an). Les volumes de remboursements anticipés et de réaménagements demeurent à des niveaux élevés sur les 6 premiers mois de l’année (respectivement 390M€ et 537M€ soit +71,4% et +124,3%) mais la tendance se ralentit sur le 2ème trimestre. Ainsi les encours de crédit, retraités des opérations de titrisation consolidantes, progressent de +7,4% sur un an, portés par l’habitat dont l’encours augmente de +9,8%.

Les réalisations de crédit auprès des clientèles professionnelles atteignent 248M€ sur le 1er semestre 2017 en progression de 6,2% par rapport à la même période de l’année 2016.

Les encours de collecte s’accroissent de 5,6% sur un an pour atteindre 12,12Mds€ à fin juin 2017. Dans la continuité des précédents trimestres, la progression est portée par les dépôts à vue (+14,3%), l’épargne logement (+5,2%) et les livrets bancaires (+5,2%).

Enfin, l’équipement des clientèles se poursuit toujours en produits d’assurance (+4,4%) et en services bancaires (+2,9%).

Le Conseil d’Administration, en sa séance du 28 juillet 2017, a approuvé les comptes du 1er semestre 2017, comptes préalablement audités par les commissaires aux comptes.

Le Produit Net Bancaire (comptes individuels) est en recul de -9,3%. Outre le contexte de taux bas pénalisant notre marge d’intermédiation, cette évolution résulte également des impacts de -13,8M€ liés à la réalisation d’opérations d’optimisation de bilan sur le 1er trimestre 2017 et de -3,6M€ liés à l’opération de simplification du groupe Crédit Agricole réalisée en 2016.

A l’inverse, le PNB des commissions et des opérations pour compte propre progresse sur un an (+9,5%). Dans un contexte de lancement d’un ambitieux programme d’investissement, les charges de fonctionnement progressent de +5,6% sur un an pour un résultat brut d’exploitation qui atteint 52,8M€ sur le 1er semestre 2017 en baisse de -24,8%.

Plus d’information :