Crédit Agricole Toulouse 31 : une banque coopérative en mouvement

  • Une banque coopérative engagée au service de l’animation de son territoire et du patrimoine local :
    • Pour 100 € gagnés, 1 € est destiné aux projets du territoire, soit 795 000 € en 2016. A travers le « parrainage de proximité », le Crédit Agricole Toulouse 31 assume son rôle de moteur économique. En accompagnant les micro-projets sociaux culturels et associatifs sur toute la Haute-Garonne, la Caisse régionale crée de la valeur ajoutée pour tout le département.
    • Une Fondation d’Entreprise : 24 projets soutenus en 2016 dont 8 destinés à accompagner des Projets Passion Jeunes.
  • Une banque coopérative qui soutient le développement économique :
    • En tant que premier partenaire financier de l’économie du département, soutenir entrepreneuriat est une des vocations du Crédit Agricole Toulouse 31. La Caisse régionale veut continuer à jouer le rôle de tremplin pour la création et la pérennisation des entreprises, grâce notamment au Fonds de Développement Local Economique attribué à chaque Caisse locale. En 2015, 111 200 € de subventions ont été accordés au profit de 200 projets.
    • En 2015, le Crédit Agricole Toulouse 31 a lancé Start me up son premier concours d’innovation en partenariat avec la CCI de Toulouse, La Mêlée, Digital Place, Toulouse FM, le Journal des Entreprises, l’Ordre des Avocats de Toulouse et l’Ordre des Experts Comptables. L’objectif de ce concours est de détecter et de faire émerger des projets de création d’entreprises innovantes en Haute-Garonne, de soutenir les plus prometteurs grâce à une dotation financière, une visibilité et un accompagnement pour un montant de 25 000 €.
    • Grâce à son partenariat avec les Pôles de compétitivité du département (Agri Sud Ouest Innovation, Cancer Bio Santé, Aerospace Valley), la Caisse régionale agit aussi pour que l’innovation se développe sur son territoire et pour favoriser l’implantation d’entreprises et d’industries d’avenir qui créeront l’emploi de demain.
    • Plus largement, le Crédit Agricole Toulouse 31 travaille au quotidien avec de nombreux acteurs locaux sur l’ensemble de son territoire : BGE Sud-Ouest, Comminges Initiative, la Chambre d’Agriculture de la Haute-Garonne, CCI de Toulouse, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat 31, France Active, le Réseau Entreprendre en Midi-Pyrénées, Haute-Garonne Initiatives, l’ADIE, etc.
  • Une banque coopérative solidaire :
    • La Caisse régionale de Toulouse affirme clairement sa solidarité envers ses clients les plus démunis. Au travers de sa structure Point Passerelle, réservée aux clients victimes d’un accident de la vie, ce sont 1 000 familles fragiles qui ont été prises en charge depuis 5 ans, grâce notamment aux 2 salariés à temps plein et aux 20 administrateurs bénévoles en soutien à la structure.
    • Des partenariats avec EDF, GDF-Suez et la Banque Alimentaire.
    • Son partenariat avec l’école Régionale de la 2ème chance : 75 jeunes formés à l’éducation budgétaire en 2015.
    • A travers le Fonds de Développement Humanitaire, ce sont par ailleurs 31 projets qui ont été subventionnés en 2015.
  • Une banque coopérative qui limite son impact sur l’environnement :L’engagement du Crédit Agricole Toulouse 31 se concrétise également par des actions en faveur de la préservation de l’environnement.
    • Depuis 2009, elle limite son impact sur l’environnement en diminuant sa consommation d’énergie (8% en 2016), d’eau et en réduisant ses déchets.
    • La Caisse régionale poursuit également la distribution de produits d’épargne solidaire ainsi que celle de son offre Prêts Verts pour permettre à ses clients de limiter eux aussi leur empreinte carbone.
    • En 3 ans, le Crédit Agricole Toulouse 31 a diminué de 13.5% ses émissions de gaz à effet de serre (Bilan carbonne).

Autant d’engagements qui sont le fruit de la culture mutualiste que le Crédit Agricole Toulouse 31 entend maintenir et développer avec l’augmentation continue du nombre de ses clients sociétaires.

Associés à la gestion et au développement de leur banque, ils sont aujourd’hui 160 000 (soit 8 000 de plus qu’en 2015), représentés par 540 administrateurs actifs au sein des 47 Caisses locales de Haute-Garonne.