Vendredi 17 novembre se déroulaient la finale du concours « Un des meilleurs ouvrier de France » classe « Réceptionnistes en hôtellerie » au Lycée des Métiers de l’Hôtellerie et du Tourisme d’Occitanie à Toulouse.

Les épreuves finales des MOF dans la classe « Réceptionnistes en hôtellerie »  se sont déroulées du 15 au  17 novembre, une dizaine de candidats finalistes avaient été sélectionnés pour passer ces épreuves.

Le concours  “Un des Meilleurs Ouvriers de France” s’est ouvert à la des Réceptionnistes en hôtellerie lors de la session 2014-2015, après la Cuisine, la Sommellerie, le Service en salle et, plus récemment, les Gouvernantes d’hôtels et les Barmen.

Vendredi soir les épreuves se sont clôturées par un cocktail organisé par les élèves du Lycée des Métiers de l’Hôtellerie et du Tourisme.

 

A cette occasion, les partenaires étaient invités à partager un moment de convivialité avec les finalistes, les enseignants et le jury composé de Monsieur Christian FORESTIER, Président du Comité d’Organisation des Expositions du Travail, Madame Sylvia HARRAULT, Président de la classe Réceptionniste en hôtellerie, Madame Nathalie FLORENTIN, Proviseur du lycée ainsi que de Monsieur Guy Etchegoinberry, délégué régional du concours.

Le nom des MOF n’a pas été révélé. Les candidats seront informés prochainement.

Comment se sont déroulées les épreuves ?

  • Une épreuve pratique pour évaluer les compétences techniques et opérationnelles fondamentales du référentiel métier. (Mise en situation pratique de gestion opérationnelle de la réception et du management de l’équipe de réception).
  • Un entretien professionnel en s’appuyant sur un dossier professionnel personnel rédigé par les candidats, valorisent leur expérience professionnelle.
  • Une épreuve écrite en français et en anglais portant sur les connaissances techniques, juridiques et l’actualité de l’environnement hôtelier dans lequel exercent les candidats.
  • Une œuvre sur le thème « Les métiers de l’accueil évoluent et sont voués à évoluer encore ». Les candidats devaient imaginer la place du réceptionniste en 2030 dans un hôtel avec des caractéristiques bien précises (services , taille, localisation …)