Jeudi 30 mars, Robert Conti, Président du Crédit Agricole Toulouse 31 et Nicolas Langevin, Directeur Général du Crédit Agricole Toulouse 31 présentaient les résultats 2016 à la presse au Village by CA Toulouse 31.

Dans un contexte de plus en plus complexe et contraint (réglementation, marché,  concurrence, attentes clients et évolutions technologiques), le Crédit Agricole Toulouse 31 réalise une belle performance.

Un développement soutenu des activités clientèles

L’année 2016 est une très bonne année avec des résultats solides. Le Crédit Agricole Toulouse 31 confirme sa forte dynamique de conquête des mois précédents et porte le total de nouveaux clients particuliers à 22 398 sur 2016, marquant une progression de près de 10% du rythme de conquête sur un an.

Pour autant, la progression de notre fonds de commerce est limitée à 0,2% par l’application de la mise en œuvre de la loi Eckert introduisant de nouvelles dispositions sur les comptes bancaires inactifs.

Les réalisations de crédit atteignent 1 746M€ contre 1 620M€ il y a un an, dont 1 090M€ dédiés au financement de l’habitat (1 080M€ il y a un an). Les volumes de remboursements anticipés et de réaménagements sont toujours importants bien qu’en recul sur un an (respectivement -12,1% et -4,5%) dans un contexte de taux qui reste encore favorable à nos emprunteurs. Ainsi les encours de crédit, retraités des opérations de titrisation consolidantes, progressent de +6,2% sur un an, portés par l’habitat dont l’encours progresse de +8,8%.

infographie crédit agricole toulouse 31 habitat

Le saviez-vous ? Chaque jour, Le Crédit Agricole Toulouse 31 finance 29 projets immobiliers chaque jour en Haute-Garonne

Les encours de crédit d’équipement aux professionnels et aux entreprises terminent 2016 sur une progression de +2,5% grâce à des volumes de réalisations en forte augmentation à 451M€ (+54,4% sur un an).

Les encours de collecte s’accroissent de 2,9% sur un an pour atteindre 11,80Mds€ à fin décembre 2016. Dans la continuité des précédents trimestres, la progression est portée par les dépôts à vue (+17%), l’épargne logement (+7,8%), les livrets bancaires (+3,1%) et dans une moindre mesure par l’assurance-vie (+2,1%).

Finalement, l’équipement de nos clientèles se poursuit également tant en produits d’assurance (+5,1%) qu’en services bancaires (+2,6%).

Des résultats financiers toujours solides

Le Conseil d’Administration, en sa séance du 27 janvier 2017, a approuvé les comptes annuels 2016, comptes préalablement audités par les commissaires aux comptes.

Le Produit Net Bancaire (comptes individuels) est en recul de -2,1% sur un an. La baisse de notre marge d’intermédiation atteint -11,5% caractérisée par la poursuite de la baisse du rendement de nos encours de crédit ainsi que le maintien des coûts de collecte à des niveaux élevés.

Cette évolution résulte également de l’opération de simplification du groupe Crédit Agricole réalisée le 3 août dernier (voir avis financier du 28 octobre 2016, relatif aux résultats du 3ème trimestre). Cet effet négatif est lié au démantèlement du Switch 1 et au coût de financement de l’investissement de la Caisse régionale dans Sacam Mutualisation.

A l’inverse, la régulière progression de nos commissions (+5,9% en 2016) ainsi que la forte contribution de nos participations permettent de limiter les impacts du contexte de taux sur notre PNB. Dans la continuité des trimestres précédents, le coût du risque reste limité et maîtrisé avec un taux de défaut de 2,48% fin décembre 2016 (contre 2,87% il y a un an).

Finalement, le résultat net social atteint 70,8M€ stable sur un an, bénéficiant d’un coût du risque favorable et d’une charge d’impôt sur les sociétés en baisse, profitant de la suppression de la contribution exceptionnelle. S’agissant du résultat net consolidé, il s’affiche en forte baisse à 72,4M€ (-21,1%) provenant majoritairement d’une dotation au FRBG en baisse de -17,1M€ sur un an.

Une situation financière consolidée

La Caisse régionale conforte sa situation financière par la progression de ses capitaux propres de 7,2% sur un an et des ratios Bâle III Phasés de solvabilité et de levier (respectivement au 31/12/2016 à 16,82% et 7,24%) et de liquidité (89,3%) supérieurs aux exigences réglementaires en vigueur.

Le cours du Certificat Coopératif d’Investissement (CCI) Toulouse 31 s’établit à 90,98€ au 31 décembre 2016, soit une progression de +8,7% sur l’année 2016. En ligne avec la communication groupe du 9 mars 2016, dans laquelle il était indiqué que le dividende servi au titre de l’exercice 2016 devait être au moins égal à celui de 2015, le Conseil d’Administration a proposé à l’Assemblée Générale du 30 mars 2017 le versement d’un dividende de 4,63€ par titre (contre 4,62€ pour l’exercice 2015).

Projet d’entreprise : lancement réussi vers 2020

En janvier 2016, le Crédit Agricole Toulouse 31 a lancé la mise en œuvre de son nouveau projet d’entreprise : 2020 by CA31. Cette première année a servi de rampe de lancement pour la Caisse régionale avec l’accomplissement de nombreux projets. L’adaptation du maillage de notre territoire a constitué un axe fort alors que nous évoluons dans un environnement en constante mutation, sous les effets conjugués de la baisse de fréquentation des agences et du développement des outils numériques par nos clients et conseillers.

Au travers d’une implantation forte en Haute-Garonne, dans des agences de plus grande taille et avec des équipes renforcées et formées aux évolutions de nos métiers, la Caisse régionale offrira une meilleure qualité de service et de conseil à l’ensemble de ses clientèles.

Pour lire et télécharger le communiqué de presse financier : http://www.ca-toulouse31.fr/Vitrine/ObjCommun/Fic/Toulousain/Corporate/Communique/Presse/2017-03-30-CP-CAT31-Resultats-2016.pdf