1 – Un développement toujours soutenu des activités clientèles

La dynamique de conquête du début d’année se poursuit au 3ème trimestre avec un total de 16 647 nouveaux clients depuis le début de l’année.
L’encours de crédit progresse de +7,3% sur un an, porté par l’habitat dont l’encours augmente de +9,3%.
Les réalisations de crédit atteignent 1.461M€ contre 1.193M€ il y a un an, marquant une forte accélération (+22,5%), tirée par le financement de l’habitat (+27% avec 982M€ financés depuis le début de l’année contre 774M€ il y a un an).
Les réalisations de crédit auprès des clientèles professionnelles atteignent 383M€, en progression de 14,9% par rapport à la même période de l’année 2016. Cette croissance d’encours se réalise malgré des volumes de remboursements anticipés et de réaménagements ; qui s’ils décélèrent sur le 3ème trimestre, demeurent à des niveaux élevés et en progression par rapport à 2016 (respectivement 532M€ et 610M€ soit +35,3% et +36,5%).
Les encours de collecte s’accroissent de 5,5% sur un an pour atteindre 12,26Mds€ à fin septembre 2017. Le contexte de taux incite les clients à conserver un niveau d’actifs liquides élevés (dépôts à vue en progression de +13,1%). Par ailleurs, les livrets bancaires augmentent de +6,7% et l’épargne logement de +5,2%.
Enfin, l’équipement des clientèles en produits d’assurance (+4,3%) et en services bancaires (+2,2%) se poursuit.

2 – Des résultats financiers robustes

Le Conseil d’Administration, en sa séance du 27 octobre 2017, a approuvé les comptes du 3ème trimestre 2017, comptes préalablement audités par les commissaires aux comptes.

Le Produit Net Bancaire (comptes individuels) est en recul de -5,4%. Cette situation trouve principalement son origine dans le contexte de taux bas, des événements de crédits tels que les remboursements anticipés et les réaménagements, ce qui est défavorable à la marge d’intermédiation. Cette évolution résulte également de l’impact des opérations d’optimisation du bilan réalisées sur le 1er trimestre 2017 (effet de -13,8M€ sur la marge d’intermédiation), conduisant à l’allègement des coûts futurs des ressources de la Caisse régionale.

A l’inverse, le PNB des commissions et des opérations pour compte propre progresse sur un an (+10,4%).

La Caisse régionale mène un ambitieux programme d’investissement humain, immobilier mais aussi informatique pour accélérer l’offre digitale pour ses clients. Dans ce contexte, les charges de fonctionnement progressent de +4,7% sur un an pour un résultat brut d’exploitation qui atteint 72,4M€ sur le 3ème trimestre 2017 en baisse de -18%. L’amélioration de la maitrise du risque crédit sur la période récente (taux de défaut en baisse de 2.54% à 2.17% sur 12 mois) se traduit par un coût du risque favorablement orienté, conduisant à une reprise nette de 9M€ sur les 9 premiers mois de l’exercice.
Au final, le résultat net social de la Caisse régionale s’établit à 53,4M€ pour le 3ème trimestre 2017 en baisse limité à -3% sur un an. S’agissant du résultat net consolidé, il s’affiche en baisse plus marquée à 56,1M€ (-14%).

3 – Une solide situation financière

Les fondamentaux de la Caisse régionale reflètent sa solide situation financière avec des capitaux propres qui progressent de 4,5% sur un an.
Les ratios de solvabilité (Bâle III phasé) et de levier estimés au 30/09/2017 se situent respectivement à 17,40% et 7,34%, bien supérieurs aux exigences réglementaires en vigueur. Il en va de même du ratio de liquidité qui s’affiche à 113,1%. La Caisse régionale dispose ainsi de la capacité d’accélérer son développement.

Le cours du Certificat Coopératif d’Investissement (CCI) Toulouse 31 s’établit à 110,75€ au 30 septembre 2017, marquant une progression de +21,7% sur l’année 2017 et de +26,1% sur un an. Comme annoncé, la Caisse régionale a détaché le 11 avril 2017 un dividende de 4,63€ par titre (contre 4,62€ pour l’exercice 2015).

4 – Une transformation qui s’intensifie

Les parcours client sont de plus en plus digitalisés et les solutions deviennent multicanal pour plus de satisfaction client. Les agences, témoins de notre ancrage dans le territoire évoluent en espaces de travail collaboratifs, afin de moderniser et d’intensifier la relation avec le client. Après l’ouverture de la 1ère agence collaborative à Castelginest (faire un lien avec l’article), le rythme s’accélère avec une ambition de rénover deux à trois agences par mois.
La Caisse régionale poursuit donc sa transformation en investissant à la fois dans l’humain, les outils informatiques et l’immobilier pour devenir la banque « proche et connectée » au service de ses clients sur le territoire de la Haute Garonne.

Voir le communiqué financier

Retrouvez toutes les informations financières règlementaires sur www.ca-toulouse31.fr rubrique Information règlementée.
Contact investisseurs : Service Communication-Tél: 05 61 26 91 11. Email: investisseurs@ca-toulouse31.fr