Depuis le 1er mars, la formation au permis AM, obligatoire pour conduire un cyclomoteur léger ou une voiturette à partir de 14 ans, a évolué. Durée, équipement obligatoire… Voici ce qui change.

Le permis AM, anciennement brevet de sécurité routière (BSR), permet de conduire dès l’âge de 14 ans des scooters, mobylettes ou motos de 50 cm3 maximum ainsi que des quadricycles légers à moteur d’une puissance maximale de 4 kW et qui ne dépassent pas 45 km/h de vitesse (voiturette ou quad dont la cylindrée ne dépasse pas 50 cm3).

Le permis AM s’obtient à la suite d’une formation théorique, dispensée au collège et validée par une attestation de sécurité routière, et d’une formation pratique, assurée par une école de conduite ou une association d’insertion ou de réinsertion sociale ou professionnelle agréée. Depuis le 1er mars, en application d’un arrêté du 18 décembre 2018, les règles relatives à la formation pratique ont évolué.

8 heures de formation pratique

Premier changement : la durée de la formation pratique. Elle passe de 7 à 8 heures minimum et doit se dérouler obligatoirement sur au moins deux jours, une journée de formation ne pouvant excéder 4 heures. Tout dépassement de la durée requiert l’accord express de l’élève et de l’un de ses parents s’il est mineur.

La formation pratique comporte deux options distinctes : une option cyclomoteur et une option quadricycle léger à moteur. Le suivi de l’option cyclomoteur vaut reconnaissance du suivi de l’autre option. Lors de l’inscription à la formation pratique, un livret de formation est remis à l’élève.

Elle se compose de cinq séquences : la séquence 1 porte sur les échanges sur les représentations individuelles autour de la conduite (30 minutes) ; la séquence 2 porte sur la formation à la conduite hors circulation (1 heure minimum) ; la séquence 3 porte sur le code de la route (30 minutes) ; la séquence 4 porte sur la formation à la conduite sur les voies ouvertes à la circulation publique (3 heures minimum) ; la séquence 5 porte sur la sensibilisation aux risques en présence, pour les élèves mineurs, de l’un au moins des parents ou du représentant légal (1 heure).

La durée totale des séquences 2 et 4 doit être d’au moins 6 heures. Elle est adaptée au niveau de l’élève.

Un équipement obligatoire

Autre changement : l’équipement devient obligatoire. Pour les séquences 2 et 4 de la formation pratique, les élèves devront être équipés d’un casque homologué, de gants adaptés à la pratique de la moto (possédant le marquage NF, CE ou EPI ou renforcés et munis d’un dispositif de fermeture au poignet), d’un blouson ou d’une veste manches longues, d’un pantalon ou d’une combinaison et de bottes ou de chaussures montantes (les bottes en caoutchouc et les coupe-vent ne sont pas autorisés).

En cas d’équipement non conforme, les élèves ne pourront pas suivre la formation.

À l’issue de la formation pratique, une attestation de suivi, option cyclomoteur ou quadricycle léger à moteur, est remise. Elle autorise à conduire un véhicule correspondant pendant quatre mois. Au-delà, il faut posséder la catégorie AM du permis. C’est l’école de conduite agréée auprès de laquelle le conducteur a suivi sa formation qui en fait la demande.

 

© Sarah Corbeel – Dossier Familial – avril 2019