La garantie Égalité femmes est un dispositif dédié aux femmes entrepreneures. Son but est de faciliter l’accès au crédit bancaire en vue d’une création-reprise d’entreprise, voire d’un projet d’investissement.

Les créateurs d’entreprise n’ont pas toujours les moyens de se porter garants lorsqu’ils sollicitent un emprunt auprès de leur banque. Ce qui freine leurs chances de concrétiser leur projet. Afin de lever cet obstacle, le réseau d’accompagnement à la création d’entreprise France Active a développé un éventail de dispositifs de garantie bancaire, dédiés aux porteurs de projets. L’un d’eux, la garantie Égalité femmes, s’adresse spécifiquement aux femmes entrepreneures disposant de ressources limitées. Il est diffusé sur l’ensemble du territoire national.

Jusqu’à 50 000 € de garantie

« Cette garantie a vocation à financer une création ou une reprise d’entreprise, des investissements, voire un besoin en fonds de roulement », souligne Jean-Éric Florin, directeur de France Active Midi-Pyrénées-Atlantique-Occitanie. Elle s’adresse en priorité aux femmes entrepreneures inscrites comme demandeuses d’emploi ou en situation financière précaire. Peu importe le statut juridique – entreprise individuelle ou société – ainsi que le secteur d’activité. En revanche, l’entreprise doit avoir moins de 3 ans d’existence.

La garantie Égalité femmes peut couvrir jusqu’à 80 % du montant du prêt consenti par la banque, avec un montant garanti plafonné à 50 000 €. Son coût, à la charge de l’emprunteur, est de 2,5 % du montant garanti. Sa durée, de 2 à 7 ans au maximum, est calibrée pour s’adapter à la plupart des offres de prêt du marché.

Un accompagnement gratuit sur-mesure

Au-delà de favoriser l’obtention d’un prêt bancaire en limitant le risque supporté par la banque, la garantie Égalité femmes est assortie d’un accompagnement spécifique, assuré par les experts en entrepreneuriat des antennes locales de France Active. « Cette prestation d’accompagnement est gratuite, souligne Jean-Éric Florin. Elle permet à la créatrice d’analyser les différentes facettes de son projet, avec le recul nécessaire, ce qui consolide ses chances de succès. »

Pour mobiliser la garantie Égalité femmes, on peut soit contacter l’association territoriale France Active de sa région, soit s’adresser à son chargé de clientèle bancaire. « Si le dispositif est peu connu du grand public, il est de mieux en mieux relayé par les banques », précise Jean-Éric Florin. Les dossiers de demande de garantie sont étudiés au cas par cas, par France Active, sur la base du projet présenté et du profil de la personne qui le défend.

© Thibault Bertrand – Uni-éditions – mai 2018