Lors de la Journée internationale du droit des femmes, le Village by CA Toulouse 31 a organisé une table ronde sur le thème “La relance doit être paritaire ! La crise du COVID a exacerbé les inégalités sociales et relayer le sujet de la parité au second plan”.

Un débat passionné a eu lieu entre Corinne Vignon, Députée de la 3ème circonscription de Haute-Garonne, Agnès Coulombe, Directrice Générale Adjointe, Ingrid Sarlandie, Directrice du Village by CA Toulouse 31 et 3 entrepreneuses du Village : Mélanie Lehoux, CEO d’Ibat; Carine Hilaire, CEO de France Surgery ainsi que Prescillia Essoh et Sarah Ait Takka, Co-fondatrices de Speedy Nanie.

Animé par Magali Roy, Directrice Communication et Innovation du Groupe La Dépêche, cet échange a mis en exergue la nécessité d’accélérer la mixité au sein des Comex/Codir, dans le monde entrepreneurial, l’investissement et la Tech en particulier où les femmes sont sous-représentées.

Quelles solutions pour plus de mixité dans la société ?

Les participantes ont parlé de la nécessité d’œuvrer à une société plus inclusive et de changer les mentalités dès le plus jeune âge. Cela passe par l’éducation positive des parents et à l’école en inculquant aux jeunes filles la confiance et le fait d’oser ses passions, suivre son instinct et aller de l’avant. Leur dire que tout est possible !

En tant qu’entrepreneuse, il est important de bien s’entourer, de créer du lien et de s’appuyer sur ses réseaux.

Afin de briser “le plafond de verre”, un projet de loi doit voir prochainement le jour avec la mise en place de quota de femmes dans les Comex/Codir, les grandes écoles (Ecole des Mines, HEC, Polytechnique etc.), la mise en place de congés parentaux pour les pères, des places en crèche dédiées pour les familles mono-parentales,un financement de entrepreneuriat des femmes…

RDV est pris au Village dans un an pour voir les progrès accomplis avec l’ensemble des participantes.